Régime Kousmine et maladies : lesquelles guérir ?

Le régime kousmine : en quoi consiste-t-il ?

Le régime Kousmine principe puise ses sources dans les années 1940 à partir des recherches approfondies menées par son créateur Catherine Kousmine, médecin d’origine russe. Le Dr Kousmine faisait partie des premiers scientifiques à avoir découvert la relation étroite entre l’état de santé humaine et l’alimentation.

Elle avait conclu que le régime Kousmine bon pour la santé consisteà équilibrer l’alimentation. Le concept est d’ailleurs véhiculé plus tard et jusqu’à nos jours par de nombreux diététiciens et nutritionnistes qui recourent souvent au régime Kousmine moderne. La plupart des maladies chroniques sont la conséquence indirecte d’une alimentation mal équilibrée, voire même, dégradée. Ainsi, le régime Kousmine tend à revivifier l’organisme à partir de traitement à base d’alimentation équilibrée pour lui redonner ses capacités de guérison.

Types de maladies à soigner avec le régime Kousmine

Le régime Kousmine ne sert pas seulement à accompagner le traitement médical de maladies chroniques. Il est aussi utilisé dans les méthodes pour maigrir. Parmi les maladies les plus courantes dans lesquelles le régime kousmine intervient : les tumeurs cancéreuses, la sclérose en plaques (sep), la polyarthrite chronique, les arthrites, la fibromyalgie, les maladies digestives, entre autres. E

n plus, les diététiciens prescrivent un régime kousmine maigrir à certains individus qui adoptent la méthode d’amaigrissement, dans la mesure où ce type de diète ne requiert pas des exercices physiques fastidieux.

Idées de recettes et de menus régime Kousmine

Le régime kousmine crème budwig est un traitement préventif des cellules cancéreuses. Il agit directement sur les intestins. En outre, des idées de regime kousmine recettes ou encore de régime kousmine menus sont proposées par les diététiciens pour accompagner le traitement thérapeutique de diverses maladies.

Au petit-déjeuner, un thé avec de la crème budwig, un mélange de fromage maigre, de céréales entières, d’huile de lin, de citron et d’une banane pressée. Au déjeuner, des légumes crus ou cuits à la vapeur additionnés de fromage blanc, du foie ou de la viande une fois par semaine, du poisson maigre cuit sans matière grasse, un oeuf à la coque, des céréales complètes. Ces dernières sont recommandées dans les repas quotidiens. Au goûter, les fruits crus doivent être privilégiés. Les fruits secs, les noix ne sont pas interdits. En revanche, il est conseillé de boire des jus de fruits pressés. Le dîner doit être pris à heures régulières. Il ne sera composé que de légumes légers, avec un yaourt sans sucre et un thé.